Boris Johnson : les enfants d'islamistes sont des "terroristes en puissance"

le
1
Boris Johnson, le maire de Londres.
Boris Johnson, le maire de Londres.

Une fois de plus, on ne pourra pas accuser Boris Johnson de pratiquer la langue de bois. Le maire de Londres, dont le franc-parler est bien connu, a ainsi affirmé lundi 3 mars, dans son éditorial hebdomadaire pour le Daily Telegraph, qu'il souhaitait que les enfants élevés au sein de foyers islamistes soient retirés de leurs familles et placés sous la garde des services sociaux. S'exprimant dans les pages du quotidien conservateur, Boris Johnson met ainsi en garde les lecteurs contre le risque de voir des centaines d'enfants élevés au sein de familles musulmanes "devenir des assassins en puissance ou commettre des attentats-suicides". "Actuellement, les services sociaux n'osent pas intervenir, même quand des preuves de radicalisation existent, écrit-il ainsi. Un enfant peut être placé sous la tutelle de l'État s'il est mis en contact avec du matériel pornographique ou soumis à des sévices, mais pas si son éducation l'encourage à développer une vision sombre et nihiliste du monde capable de le transformer en assassin."Mise sous tutelle dans l'intérêt du publicDans son article, Boris Johnson affirme que de nombreux agents contre-terroristes partagent ses vues. "Dans un cas précis porté à mon attention, les jeunes frères et soeurs d'un terroriste reconnu sont eux-mêmes en passe de devenir des islamistes. Il semble absurde que la loi ne reconnaisse pas ce type de radicalisation comme une atteinte aux droits de l'enfant." Selon lui, une mise...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • M1531771 le lundi 3 mar 2014 à 18:00

    Enfin un mec qui ose dire les choses...je rajouterai qu'il n'y a pas hélas que les enfants d'islamistes mais les islamistes eux mêmes...!