Boris Becker ne digère pas les propos de Murray

le
0

L’ancien n°1 mondial, et actuel entraineur de Novak Djokovic, Boris Becker a tenu réagir aux propos d’Andy Murray qui suspecterait certains de ses adversaires de se doper.

L’interview donnée par Andy Murray à l’hebdomadaire britannique Mail On Sunday ce dimanche n’est pas passé inaperçue dans le monde du tennis. « J'ai affronté des joueurs, dont je me suis parfois demandé comment cela se faisait qu'ils ne soient jamais fatigués. Ai-je déjà suspecté quelqu'un ? Oui, vous entendez certaines choses, a déclaré le numéro 2 mondial. C'est purement physique. Vous pouvez observer que des joueurs répètent des matches de six heures, sans jamais montrer le moindre signe de fatigue.»

Une sortie médiatique incompréhensible pour Becker

Des propos qui ont fortement agacé Boris Becker. L’entraineur de Novak Djokovic depuis maintenant deux ans s’est exprimé dans le quotidien britannique Daily Mail et n’a pas hésité à mettre en avant la présomption d’innocence face aux manques de preuves : « Les joueurs sont 100% innocents. Se laisser aller à croire quelque chose, parce qu'un tel ou un tel a gagné un Grand Chelem ou est très affûté, c'est totalement inacceptable ». Et Becker n’a pas hésité à prendre l’exemple de son n°1 de poulain « J’estime qu’Andy est propre à 100%. Roger Federer est propre, tous ces types sont propres. Novak est souvent testé, assure l’Allemand. Cela peut arriver deux fois par Grand Chelem ». Pour le sextuple vainqueur d’un tournoi d’un Grand Chelem, cette prise de position d’Andy Murray est assez bizarre. Il est vrai que le joueur britannique ne fait généralement pas de vague et que ce genre de sortie ne lui ressemble pas vraiment.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant