Bordeaux renverse Lyon

le
0
Bordeaux renverse Lyon
Bordeaux renverse Lyon

Malgré une ouverture du score très rapide, l'OL est retombé dans ses travers dijonnais en concédant une triste défaite, la première dans son nouveau stade. Crise en approche ?

Olympique Lyonnais 1-3 FC Girondins de Bordeaux

Buts : Kalulu (2e) pour Lyon // Malcolm (33e), Sertic (70e), Menez (90e) pour Bordeaux

Un pas en avant, puis deux en arrière. À Lyon, le tango libre s'est fait une place de choix depuis la déconvenue dijonnaise. Face aux Girondins, l'OL n'a d'ailleurs pas tardé à remuer du popotin. Première minute, Darder se faufile dans le couloir de Sabaly, et transmet à Lacazette dans la surface. Contento vient placer sa jambe devant celle de l'attaquant, mais n'arrête pas le mouvement. Dans le rythme, Kalulu pousse au fond, et donne le "La" à cette rencontre. Mais cet OL n'est pas fait pour mener la danse. Abandonnant les initiatives aux Bordelais, multipliant les faux-pas agressifs, Lyon n'a pu que constater ses erreurs une fois le cul par terre. Une chute terrible qui risque de faire jaser bien au delà des parquets cirés de la cité rhodanienne.

Kalulu précoce


Une assurance, tant le Lyon de Génesio affiche des signes inquiétants de fébrilité. Pourtant, d'emblée, les choix du coach rassurent. Titularisé pour la première en défense à la place d'Nkoulou, le jeune Diakhaby maitrise, tandis que Kalulu, préféré au coup d'envoi à Cornet, n'a besoin que d'une minute pour soigner sa feuille de stats. Mais voilà, l'ambition lyonnaise reste très mesurée. Postés très bas et auteurs d'un pressing aussi lâche que la dignité d'une star de téléréalité, les partenaires de Lacazette ont visiblement pour consigne de laisser le cuir aux Bordelais. Une tactique presque payante, puisque les actions se multiplient, à l'instar d'une volée de Diakhaby claquée sur la barre par Carasso, un coup franc de Lacaz' également stoppé par le gardien, ou ce duel sabordé par un Darder en bout de course. Des épiphénomènes dans un match globalement maitrisé par les Girondins, qui ne demandaient pas tant de manqués et de liberté dans l'entrejeu. À la 33e, sur un mouvement une nouvelle fois initié sur la droite, Malcolm croise aux abord de la surface et trompe un Lopes visiblement masqué lors de la frappe. Punition finalement logique pour des Lyonnais, trop timorés dans le jeu, avant de se faire…




Lire la suite de l'article sur SoFoot.com

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant