Bordeaux : Orban, un " joueur de tempérament "

le
0
Bordeaux : Orban, un " joueur de tempérament "
Bordeaux : Orban, un " joueur de tempérament "

« Le club m'a choisi et j'ai choisi le club. Il y a eu un désir mutuel et c'est essentiel pour moi, a déclaré la nouvelle recrue de Bordeaux, Lucas Orban, lors de sa présentation à la presse jeudi. Ce club m'est apparu très compétent. Les gens m'ont réservé un très bel accueil. » Présenté comme un « joueur de tempérament, dans la pure tradition argentine », par le président bordelais Jean-Louis Triaud, le latéral gauche argentin n'a pas nié posséder cette grinta : « Je suis un joueur qui essaie de donner toujours le maximum. Je cours jusqu'à la dernière minute. Je me bats sur chaque ballon et je donne le meilleur de moi-même. »

En concurrence avec Poundjé

Francis Gillot, l'entraîneur des Girondins, a une idée bien précise de l'utilisation de l'ancien joueur du Club Atlético Tigre : « J'aime bien que les latéraux soient offensifs. Après, le premier boulot pour un latéral est de défendre. Avec Mariano et Benoît Trémoulinas, j'avais des joueurs qui étaient attirés vers l'avant. J'espère que ce sera la même chose avec lui. » L'ancien coach de Sochaux ne sait pourtant pas encore qui sera titulaire sur le flanc gauche de sa défense entre Lucas Orban et Maxime Poundjé : « Je n'en suis pas là. Nous verrons dans la préparation comment cela va se passer. Aujourd'hui, je ne peux pas vous répondre. Il faut voir avec le temps, avec les entraînements. »

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant