Bordeaux/Montpellier, un vrai match nul

le
0
Bordeaux/Montpellier, un vrai match nul
Bordeaux/Montpellier, un vrai match nul

Dans un match globalement fermé et très pauvre en occasions, Bordelais et Montpelliérains n'auront pas su se départager, se quittant sur un triste mais logique 0-0.


Bordeaux - Montpellier
(0-0)



"Une carrière à nous mettre des étoiles dans les yeux, aujourd'hui tu les rejoins." Dans les tribunes du Matmut Atlantique, les supporters bordelais rendent un dernier hommage à l'un des leurs, Dominique Dropsy, emporté il y a onze jours par une leucémie. Sur la pelouse aussi, l'émotion est presque palpable. Les yeux sont humides, les regards un peu perdus, même Rolland Courbis ne parvient pas à retenir quelques larmes. Juste avant le coup d'envoi Carrasso s'en va accrocher le maillot floqué du nom de Dropsy dans ses cages. L'ambiance est troublante, la présence de l'ancien portier se ferait presque sentir au milieu de ces milliers personnes l'applaudissant en guise de dernier adieu. Les Bordelais peuvent être fiers d'eux, ils ont célébré la mémoire de Dropsy de la plus belles des manières. Malheureusement, ils ne seront pas parvenus à lui offrir la victoire sur le terrain. Dommage.

L'hommage à Dropsy en guise de seul spectacle


Après une aussi grosse décharge d'émotions, difficile de se concentrer sur le football. Le début de rencontre s'en fait d'ailleurs ressentir avec deux équipes très timides dans le jeu, ne parvenant pas à réellement rentrer dans cette partie. Les occasions se font rares, pour ne pas dire inexistantes, de quoi permettre à Carrasso et Pionnier de passer une fin d'après-midi plutôt calme. En bon leader, Henri Saivet tente de réveiller ses troupes mais son coup franc lointain ne trouve rien d'autre que les tribunes du Matmut Atlantique. Côté montpelliérain, pas grand-chose à signaler non plus si ce n'est la sortie sur blessure de Sylvain Marveaux qui rejoint ainsi les rangs d'une infirmerie déjà bien remplie. Bien lancé par Daniel Congré, Paul Lasne est tout proche de donner un peu de piment à cette rencontre mais sa reprise de la tête, elle aussi, voit le cadre se dérober. Rien de plus à se mettre sous la dent dans cette fin de première période et les 22 acteurs de rentrer aux vestiaires sur ce score plus que logique de 0-0.

Avalanche des blessés pour le MHSC


La…










Lire la suite de l'article sur SoFoot.com

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant