Bordeaux : Maurice-Belay s'attend à un gros test

le
0
Bordeaux : Maurice-Belay s'attend à un gros test
Bordeaux : Maurice-Belay s'attend à un gros test
Face à Reims, vendredi au stade Delaune, Nicolas Maurice-Belay ne s'attend pas à une partie de plaisir face à des Rémois qu'il attend très déterminés dès le coup d'envoi. D'autant que l'ancien Sochalien connaît les difficultés rencontrées généralement par son équipe face aux " petits " de L1.

« Si on perd à Reims, on va se dire qu'on a du mal face aux équipes revanchardes ou en difficulté. On est une équipe qui peut paraître installée dans une sorte de confort mais on aura peut-être du mal face à ce genre de formation. C'est un gros test pour nous. Favori ? Chaque match est différent. On a vu qu'ils avaient une équipe très différente de l'année dernière et qu'ils ont du mal à débuter le championnat. Je pense que ça va être un match très important pour eux. J'espère qu'on saura les mettre en difficulté et prendre les trois points là-bas. »

A quelques heures de retrouver le Stade de Reims au stade Auguste-Delaune (21h00, match avancé de la 9eme journée de L1), Nicolas Maurice-Belay se méfie de cette équipe rémoise revancharde après la leçon reçue à domicile face à l'OM lors de sa dernière sortie devant son public (5-0). « L'année dernière, même s'ils n'étaient pas dans la même situation qu'aujourd'hui, on a mis un impact très important dès le début du match. Cela ne nous a pas réussis. Là, je pense que plus le temps va jouer, plus cela va nous avantager, car c'est important pour eux d'obtenir les trois points. Maintenant, c'est ma quatrième année ici et c'est vrai qu'on a plus de difficultés face aux équipes de bas de tableau que face à celles qui jouent le titre. »

Le titre, Bordeaux peut-il le jouer justement ou est-ce utopique ? « On est content parce qu'on a encore une marge de progression et on gagne. C'est ça le ressenti. Quand tu sais que tu joues comme ça et que tu n'as pas de marge de progression, tu te dis que c'est la chance. Là on se dit qu'on peut faire encore mieux et on l'a montré lors de la deuxième mi-temps face à Monaco. »

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant