Bordeaux : l'ex-compagnon de la magistrate assassinée va être déféré

le
0
Enseignante à l'École nationale de la magistrature, Myriam Sanchez a été découverte jeudi matin dans son véhicule. Le principal suspect nie être impliqué dans ce meurtre.

L'homicide volontaire ne fait aucun doute. Dans la matinée, jeudi, une magistrate de 43 ans a été retrouvée tuée dans son véhicule stationné non loin de son domicile à Bordeaux. Selon les premières constatations, Myriam Sanchez, qui enseignait à l'École nationale de la magistrature (ENM) de Bordeaux, a été exécutée par arme blanche. Ses effets personnels, notamment son sac à main, ont été retrouvés dans sa voiture. En conséquence, la piste d'un crime crapuleux semble bel et bien écartée. «Le mobile de cette affaire serait d'ordre personnel», précise un proche de l'enquête. Dès jeudi, la PJ de Bordeaux, en charge de l'affaire, entendait un homme placé en garde à vue. Il s'agit de l'ancien compagnon de la victime.

À l'ENM, c'est la consternation. «Elle était une magistrate appréciée de tous, extrêmement compétente», raconte son directeur, Jean-François Thony. Arrivée à l'ENM en 2008, Myriam Sanchez y enseignait les fonctions de juge des enfants, apr

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant