Bordeaux et Guingamp se neutralisent

le
0
Bordeaux et Guingamp se neutralisent
Bordeaux et Guingamp se neutralisent

Pas de vainqueur entre les Girondins et l' E.A. Guingamp, qui s'affrontaient à Chaban-Delmas, dimanche après-midi. Un résultat nul (1-1) qui ne fait comptablement ni l'affaire des Bordelais, ni celle des Bretons, mais qui laisse des motifs d'espoirs aux deux équipes


Bordeaux - Guingamp
(1-1)

M. Poundjé (55') pour Bordeaux , C. Beauvue (28') pour Guingamp.


Comme souvent ces derniers temps, les Girondins ont du mal à s'imposer chez eux. Et comme souvent cette saison, ils concèdent l'ouverture du score (11 fois). C'est Claudio Beauvue, en inscrivant en première période son 11e but en Ligue 1 depuis le mois d'août, qui a confirmé la statistique. Hyper à l'aise aux côtés de son pote Christophe Madanne, le canonnier a ouvert la brèche, après avoir mis plusieurs coups de boutoirs dans la défense bordelaise. L'Antillais s'est exercé à la volée et ça a marché. Problème, il s'est éteint au fur et à mesure de la seconde période, comme ses coéquipiers. Ce fut l'inverse pour les Girondins qui eux, par l'intermédiaire de Maxime Poundjé, seul buteur local, ont mis du dynamisme dans leurs offensives. Un premier but en pro pour le latéral gauche, qui sauve les meubles de la maison bordelaise, dans une partie très équilibrée...
Plus d'occases = but pour Guingamp
Depuis un mois, Bordeaux est dans une phase descendante, tandis que Guingamp surfe sur une dynamique positive. Les Marine et Blanc ont recruté deux joueurs au mercato, Isaac Kiese Thelin et Clément Chantôme – titulaires au coup d'envoi. Les Bretons, eux, n'ont pas eu besoin de renforcer plus que ça leur effectif. Faut dire qu'avec la doublette Mandanne-Beauvue, ils peuvent voir venir tranquillement (16 buts en Ligue 1). Justement, d'entrée, les boys de Gourvennec se cherchent et se trouvent. Le ton est donné. La partie sera placée sous le signe de l'attaque, ou ne sera pas ! Les deux formations se projettent énergiquement vers l'avant. Thelin amorce une volée que Jonas Lössl capte sans frémir (4e). Le Suédois, encore, surgit au premier poteau, mais son exter' frôle la cage (8e). Christophe Mandanne répond, et sa volée finit dans les bras de Carrasso (9e). Ce match démarre fort. Bordeaux joue haut, maîtrise le ballon, et oblige l'E.A.G. à reculer. Thelin est en jambes, Thomas Touré aussi, mais son dernier geste laisse à...








Lire la suite de l'article sur SoFoot.com

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant