Bordeaux-Bègles : Mermoz a renoncé à signer

le
0

Alors que son nom était sur toutes les lèvres en Gironde, Maxime Mermoz ne devrait pas s’engager prochainement avec l’Union Bordeaux-Bègles. Le président Laurent Marti l’a déclaré au quotidien L’Equipe.

Alors que Pierre Bernard devrait bien faire la navette de Bordeaux-Bègles vers Toulon, il est désormais exclu, sauf revirement de dernière minute, que Maxime Mermoz fasse le chemin inverse. Si le club du président Mourad Boudjellal n’avait pas mis d’objection à l’idée de libérer le trois-quarts centre international à un an du terme de son engagement, il semble bien que ce dernier ait finalement fait volte-face au tout dernier moment. « J'ai été prévenu ce mardi après-midi que Maxime Mermoz ne viendrait pas. Nous avions un accord oral, mais au dernier moment il a changé d'avis, a confié le président de l’UBB Laurent Marti au quotidien L’Equipe. Malgré tout, on n'est pas aux pièces. Si on n'est pas dans les 6 l'an prochain parce que l'on pas recruté comme on le voulait, ce n'est pas la mort. Je préfère attendre et recruter intelligemment. On ne va pas s'emballer en recrutant un joueur qui pourrait coûter cher et ne pas correspondre à ce que l'on cherchait. On va être pragmatique. » De quoi relancer le feuilleton du recrutement de l’Union Bordeaux-Bègles cet été.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant