Bordeaux-Bègles : Marti craint " une mascarade " pour Novès

le
0
Bordeaux-Bègles : Marti craint " une mascarade " pour Novès
Bordeaux-Bègles : Marti craint " une mascarade " pour Novès

Laurent Marti s'est félicité de pouvoir de nouveau compter sur Raphaël Ibanez à Bordeaux-Bègles la saison prochaine. Le président bordelais a également commenté la nomination de Guy Novès dont les contours sont, d'après lui, assez flous.

Candidat au poste de sélectionneur, Raphaël Ibanez a vu Guy Novès lui être préféré pour succéder à Philippe Saint-André après la Coupe du Monde. Et le plus ravi après le manager toulousain, c’est peut-être Laurent Marti, président de Bordeaux-Bègles, heureux de pouvoir compter sur Ibanez la saison prochaine. « Il est sous contrat jusqu'en 2016 et on est content de pouvoir continuer avec lui sur des bases sereines, sans avoir à tout reconstruire », s’est réjouit Laurent Marti sur le site de Sud-Ouest ce dimanche.

« On a tous trouvé ça un peu gros »

Mais le président de l’UBB s’est également interrogé sur le processus de nomination du futur sélectionneur. Depuis plusieurs jours, le nom de Novès revenait avec insistance, d’où le scepticisme de Marti. « Ca fait deux ou trois semaines que l'on connaît l'histoire, plus ou moins racontée dans les médias et par les bruits que j'entendais à Toulouse, selon lesquels c'était fait et qu'on lui avait demandé de se porter candidat. On a tous - je parle de la France du rugby - quand même trouvé ça un peu gros en se disant que ce n'était pas possible que la FFR fasse passer des oraux à certains de leurs anciens grands joueurs, éléments d'avenir, si c'était déjà acté. Je ne sais pas où est la vérité et j'espère pour le rugby que ça n'a pas été une mascarade. Je pense que la déception des autres candidats vient surtout de là, de penser que les dés étaient jetés avant. »

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant