Booking.com et EXPEDIA sous le regard des autorités de la concurrence européennes

le
0

(AOF) - L'Autorité de la concurrence française a annoncé qu'elle procèderait d'ici au 1er janvier 2017 à une évaluation de l'efficacité des engagements pris par Booking.com concernant la modification des clauses de parité figurant dans les contrats conclus avec les hôtels présents sur la plateforme qui restreignaient leur liberté en matière commerciale et tarifaire en leur interdisant de pratiquer des prix de nuitées plus bas sur les autres canaux de distribution des hôtels.

En France, Booking.com s'est engagé devant l'Autorité de la concurrence à modifier ses clauses de parité à compter du 1er juillet 2015 afin de redonner aux hôtels davantage de liberté en matière commerciale et tarifaire. Pour mémoire, cette procédure s'est inscrite dans le contexte européen d'une coopération renforcée. Les autorités française, suédoise et italienne ont travaillé de concert, en étroite coordination avec la Commission européenne, pour obtenir de Booking.com des engagements similaires dans ces trois pays.

Les engagements pris permettent aux hôtels de proposer des tarifs inférieurs sur des plateformes concurrentes de Booking.com ainsi que sur leurs canaux directs hors ligne (téléphone, mailings, messageries instantanées, agences de voyages physiques, etc.) et une partie de leurs canaux en ligne. Ces engagements ont également donné aux hôtels la possibilité de gérer leurs disponibilités et d'allouer à Booking.com un nombre de nuitées inférieur à celui proposé aux autres plateformes et/ou sur leurs propres canaux.

Booking.com a par ailleurs étendu la mise en œuvre des engagements souscrits devant les autorités française, italienne et suédoise à l'ensemble de l'espace économique européen (EEE) à compter du 1er juillet 2015. Expedia a pour sa part décidé de modifier unilatéralement ses clauses de parité dans l'ensemble de l'EEE à compter du 1er aout 2015.

Afin d'apprécier les effets des différents remèdes mis en œuvre au sein de l'Union européenne, l'Autorité de la concurrence, participe activement avec neuf autres autorités nationales de concurrence et la Commission européenne à un groupe de travail chargé de procéder à cette évaluation sans précédent. Dans ce cadre, des questionnaires vont notamment être adressés aux hôteliers de ces dix pays en utilisant une méthodologie uniforme.


Valeur associée
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant