Bonus: les gérants britanniques seront de loin les plus sinistrés par l'Europe

le
0
(NEWSManagers.com) - Si les règles de rémunérations adoptées par la commission des affaires monétaires du Parlement européen le 21 mars étaient appliquées telles quelles aux gérants de fonds coordonnés, les sociétés de gestion britanniques seraient touchées de manière disproportionnée par les règles limitant les bonus, parce que les primes tendent à y représenter une part plus importante de la rémunération, a estimé Jon Terry, associé de la reward team de PricewaterhouseCoopers (PwC).

Pour ce spécialiste, de nombreuses sociétés de gestion britanniques seraient obligées de revoir complètement la manière dont elles rémunèrent leurs gérants de fonds et leur personnel dirigeant, compte tenu de la part importante de la rémunération affectée par les nouvelles règles.

En fait, souligne Jan Terry, les gestionnaires d'actifs seront préoccupés par le fait que la commission des affaires monétaires suggère une définition des personnes assujetties aux prescriptions beaucoup plus explicite que celle applicable aux banques ou aux gestionnaires alternatifs. Si le projet était adopté dans sa forme initiale, cela augmenterait de manière significative le nombre de personnes touchées par les nouvelles règles dans le " senior management" , ainsi que dans les front, middle et back-offices.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant