Bons résultats annuels et trimestriels pour OFI PEC

le
0
(NEWSManagers.com) - OFI Private Equity Capital (OFI PEC) a fait état pour l'année 2010 d'une progression de son chiffre d'affaires de 11% à 339 millions d'euros et d'une marge opérationnelle de 56 millions d'euros, soit une progression de 18% représentant 16,5% du chiffre d'affaires.

Le résultat net retraité de la restructuration de la dette HEI-Fondis s'est inscrit à 13,9 millions d'euros, et 4,9 millions d'euros par du groupe. Non retraité, le résultat net accuse une perte de 16,5 millions d'euros (8,1 millions en part du groupe) contre un bénéfice de 6,3 millions (8,7 millions) pour l'exercice 2009. Les difficultés rencontrées par la participation dans HEI ont conduit à constater une dépréciation des actifs incorporels de 31,1 millions d'euros sur l' exercice 2010.

Le conseil de surveillance proposera à l' assemblée générale du 14 juin 2011 le versement d' un dividende de 0,50 euro par action au titre de l' exercice 2010, versé en numéraires à partir du 20 juin 2011. Pour rappel, le dividende versé au titre de 2009 s' élevait à 0,27 euro par action.

OFI Private Equity Capital indique en outre que la croissance de l'ANR (Actif Net Réevalué) s'est poursuivie au premier trimestre 2011, avec une hausse de 3,8% à 15,41 euros par action.
Selon Olivier Millet, président du directoire d'OFI Private Equity, cité dans un communiqué, " l'ensemble des participations du portefeuille a connu en 2010 une bonne dynamique: cinq de nos six participations majoritaires ont affiché une forte croissance de l'activité sur l'exercice 2010 en maintenant un niveau élevé de rentabilité opérationnelle. Rappelons également la cession réussie d' IMV Technologie fortement créatrice de valeur (en trois ans, un multiple de 2,5 par rapport à l' investissement initial). L'ANR au 31 mars 2011 poursuit sa progression, tirée notamment par les bonnes performances de Léon de Bruxelles et Financière de Siam. Par ailleurs, Fondis, qui avait connu en 2009 des difficultés dans un contexte de crise immobilière, et qui vient d' achever sa restructuration financière, est désormais en position de se redéployer" .


Dans ce contexte, poursuit Olivier Millet, " notre capacité à poursuivre notre stratégie d'investissement dans des PME de qualité va être renforcée par l'opération que nous annonçons ce jour avec Eurazeo. Celle-ci permettra également aux équipes de management d'accélérer le développement de leurs activités en France comme à l'international. Le renforcement de nos moyens financiers nous place en excellente position pour saisir les meilleures opportunités d'investissement qui se présenteront dans les mois à venir " .

info NEWSManagers

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant