Bonne tenue de l'Indice semestriel IPD de l'immobilier d'investissement en France

le
0

L'indice semestriel IPD de I'immobilier d'investissement en France mesure la performance des investissements immobiliers directs en placement (sans effet de levier) obtenue à partir de deux expertises consécutives. Comparé à une inflation de 0,7 %, il s’élève au premier semestre 2015 à 5,2%.

Dans le détail, ce sont les actifs logistiques et d'activité qui connaissent la progression la plus forte (+8,3%) laissant loin derrière et au même niveau les commerces et les bureaux (+4,7 %). Sur un 1, an le rendement global annualisé atteint respectivement 9,4 %. Il est tiré par le segment de la logistique (+14,5 %) et des commerces (+9,1). Sur 5 ans, la performance globale s'élève à 7,3 %. Cette fois ce sont les commerces qui mènent la danse (+8,6%) tandis que les bureaux (+5,8 %) et la logistique s'apprécient respectivement de 5,8 % et 6,4 %.

Toujours selon les données de l'indice IPD, les OPCI professionnels marquent eux une hausse autour de 5,8 %. Sur  une plus longue période (3 et 5 ans) leur performance est proche de l'indice IPD soit 6,3 % (vs 6,5%) et 7,4 % (vs 7,3%) Evidemment que valent ces performances par rapport aux actions ou aux obligations ? Au 30 juin les actions s'envolent de 14,9 %… Il est vrai aussi que sur cette période, la bourse a connu une période faste. Un mouvement qui depuis, s'est bien enrayé puisque la hausse du CAC 40 au 18 septembre ne ressort plus qu'à 8,9 %. Le second semestre risque donc d'être intéressant pour savoir quel sera le placement gagnant 2015 !

 Pour sa part le rendement global des obligations sur le 1er semestre est négatif : -1,8 %.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant