Bonne résistance de la gestion d'actifs en 2010

le
0
(NEWSManagers.com) - Dans son rapport sur la gestion pour compte de tiers en 2010, l' Autorité des marchés financiers constate une bonne résistance de l' industrie de la gestion d' actifs européenne qui a réussi à faire croître ses actifs de manière sensible, les encours nets sous gestion dépassant en 2010 les niveaux de 2007.


Pour réaliser son étude, le régulateur s' est appuyé sur les données de 512 sociétés. Avec, au 31 décembre 2010, un encours brut global de la gestion collective s' élèvant à 1 558 milliards d' euros (dont 193 milliards d' euros de fonds de droit étranger), soit 0,6 % de moins qu' en 2009. Cette légère diminution des encours s' explique par un effet de marché légèrement négatif ainsi que par une décollecte forte sur les OPCVM monétaires (-16 %) qui représentent plus de 30 % des encours OPCVM, précise l' étude. Les faibles rendements de cette classe d' OPCVM en sont la raison principale.


Les OPCVM actions et obligations ont quant à eux profité de la réallocation des actifs affichant des progressions d' encours respectivement de 10 % et 11.2 %.

De leur côté, les fonds de fonds alternatifs enregistrent une diminution de 7 %, ces actifs continuant à souffrir de la crise. Leur impact reste cependant faible dans la mesure où ils ne représentent que 6.3 % du total des encours OPCVM.

Si le marché de la gestion collective reste très concentré (les 20 premiers acteurs concentrant 82 % des encours), cette concentration se réduit, puisque les parts de marché des 10 et des 20 premiers acteurs diminuent respectivement de 3 % et 4 %, note l'étude.

Les données collectées au titre de l' exercice 2010 font apparaître un montant brut (y compris fonds nourriciers) d' actifs de 2 905 milliards d' euros, soit une faible hausse (3 %) par rapport à 2009.


Si la gestion collective continue de représenter la majorité des encours gérés à raison de 54 %, les encours nets des fonds gérés en France stagnent cette année alors qu' ils augmentaient de 11 % l' an passé, une inflexion expliquée par la baisse des encours des OPCVM généraux gérés et, plus généralement, du reflux sur les fonds monétaires en 2010 sur fond de taux d' intérêt faibles et des premières tensions sur le marché de la dette souveraine.

En revanche, les encours nets de gestion sous mandat ont augmenté de 9,7 %, soit un rythme de croissance proche de celui de l' an dernier (+10,5 %), en partie expliqué par la stabilité et l' attractivité de l' activité d' assurance-vie (augmentation de 26 %13 des encours en assurance-vie en 2010).


Au titre de 2010, 637 agréments ont été délivrés à des OPCVM à vocation générale, principalement des OPCVM diversifiés (à hauteur de 38 %) ainsi que des OPCVM à formule (22 %). Parmi les variations importantes par rapport à l' année 2009, on remarque un quasi-triplement des créations d' OPCVM obligataires et titres de créances internationaux (alors que les lancements d'OPCVM obligataires libellés en euros chutent de 32 %) ainsi qu' une augmentation de 27 % des fonds à formule.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant