Bonne récolte de céréales en Algérie, mais où la stocker ?

le
0

(Commodesk) Le ministère de l'Agriculture algérien pronostiquait début avril 55 millions de quintaux de céréales mais ce sera un peu plus, 58 millions de quintaux. Du coup, la question de l'entreposage des moissons va se poser. L'an dernier, l'Algérie avait produit 45 millions de quintaux de céréales, et avait importé plus de céréales qu'aucune autre année depuis 1962.

La mobilisation de la filière céréalière autour des coopératives de céréales et légumes secs ne compensera pas cette année l'absence de 40 silos, qui n'ont pas été construits après la récolte record de 2009 (61 millions de quintaux). Les entrepôts publics seront relayés par les minotiers privés, et tous les espaces publics possibles utilisés.

En Algérie le rendement de la filière céréales a nettement progressé, et le pays est autosuffisant en blé dur et en orge cette année. Sur les 3.376 millions d'hectares plantés, l'Office interprofessionnel des céréales attend principalement du blé tendre.

Les stocks de précaution constitués l'an dernier  en écho au printemps arabe ont entraîné un ralentissement des importations de céréales, limitées à 2 millions de tonnes de janvier à avril (15% de moins qu'en 2011).

Valeur associée
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant