Bonne pioche pour les SCPI d'entreprises investies en Allemagne

le
0

L'immobilier en Allemagne a brillé de mille feux en 2016. Bonne pioche pour les SCPI qui se sont portées sur les bureaux dans les grandes villes car elles ont pu profiter d'une encourageante progression des loyers « prime ».

La météo est au beau fixe pour l'immobilier en Allemagne en 2016. Le volume des transactions atteint 52,6mds¤ alors que les investisseurs « ont été pénalisés par une offre parfois inadaptée », déclare Piotr Bienkowski, CEO de BNP Paribas Real Estate Germany. A l'image de la France, les bureaux dominent le paysage (23,03 mds ¤) puis les commerces (12,96 mds ¤), les actifs hôteliers (5,18 mds ¤) et enfin, les centres de soin ou maisons de retraite qui « se sont imposés comme une classe d'actifs à ne pas négliger ». Les investisseurs allemands demeurent encore les acteurs principaux (57 % des transactions) mais les étrangers les talonnent (43 %) en privilégiant notamment les portefeuilles où ils représentent près de 65% de la totalité des investissements.

Les grandes villes allemandes (Berlin, Cologne, Düsseldorf, Francfort,Hambourg, Munich) enregistrent 27,48 mds ¤. Un niveau en « baisse modérée de 7 % qui s'explique par une offre inadaptée en particulier sur le segment core des grandes unités » précise Sven Stricker, responsable de l'investissement. Du côté des rendements prime, une tendance baissière est parfois observée. Elle souligne autant l'intérêt des investisseurs qu'une concurrence sur les biens les plus attractifs. Du côté de la vacance, elle poursuit une « baisse constante depuis 2010 » ce qui est « problématique » à Berlin ou à Munich (2,8%).

Enfin, bonnes nouvelles pour les SCPI qui se sont portées sur les bureaux dans des grandes villes germaniques. Toutes exceptées des agglomérations plus petites « ont connu une progression des loyers prime ». Et parmi elles, Berlin se démarque.... avec une hausse du loyer prime de 14 % à sur les 12 derniers mois.

Retrouvez cet article sur Primaliance.com

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant