Bonduelle s'adapte aux assiettes américaines

le
0
Le dirigeant de Bonduelle America, Daniel Vielfaure, a observé les habitudes alimentaires des Américains.

«On s'américanise, petit à petit!» De l'avis de Daniel Vielfaure et de Christian Malenfant, vice-président marketing de la filiale, la conquête des assiettes des Américains ne se fait pas sans embûche. De l'usine de Fairwater dans le Wisconsin, de laquelle peuvent sortir chaque année 18.000 tonnes de maïs en grains et 11.300 de maïs en épis, 6.800 tonnes de pois et 5.500 de carottes, le dirigeant dresse son premier bilan après plusieurs mois d'observation des habitudes de consommation outre-Atlantique.

Amateur de produits locaux

Ici seulement la moitié des légumes sont consommés en conserves, celles-ci restant une particularité du marché français. «On ne fait pas de maïs en salade comme on adore en faire en France. Les Américains préfèrent de loin le cuire eux-mêmes pour le manger sucré ou en épi», explique-t-il. Avec une tendance très forte...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant