Bonduelle relève sa perspective de rentabilité opérationnelle

le
0
BONDUELLE RELÈVE SON OBJECTIF ANNUEL DE RENTABILITÉ OPÉRATIONNELLE
BONDUELLE RELÈVE SON OBJECTIF ANNUEL DE RENTABILITÉ OPÉRATIONNELLE

PARIS (Reuters) - Bonduelle a annoncé mercredi relever son objectif annuel de rentabilité opérationnelle courante pour son exercice décalé 2013-2014 après avoir enregistré une progression de sa rentabilité au premier semestre soutenue par l'activité du groupe en dehors de l'Europe.

Le spécialiste français des légumes surgelés et en conserve confirme dans un communiqué son objectif annoncé en octobre 2013 d'un chiffre d'affaires compris entre 1.970 et 1.980 millions d'euros à taux de changes constants (+4%) et relève sa perspective de rentabilité opérationnelle courante à 106-107 millions d'euros, également à changes constants.

En octobre, le groupe avait dit viser pour 2013-2014 une rentabilité opérationnelle courante en ligne avec ses performances historiques après le niveau record atteint en 2012-2013, à 105,6 millions d'euros.

Le groupe a toutefois prévenu que son deuxième semestre fiscal allait rester marqué par les fluctuations des devises, qui ont pesé sur le premier semestre, et que sa profitabilité serait affectée par les surcoûts liés aux campagnes de production de l'été 2013 et au renforcement de ses investissements marketing.

Pour son premier semestre clos fin décembre, le résultat opérationnel courant de Bonduelle ressort à 59,1 millions d'euros, en progression de 9,9%, soit une marge opérationnelle courante de 6% contre 5,5 % sur la même période de l'exercice précédent. Hors zone Europe, la marge opérationnelle courante progresse de 110 points de base à 11,3%.

Le chiffre d'affaires s'établit à 987,7 millions d'euros au premier semestre, en hausse de 4,9 % en données comparables et de 0,9% en données publiées après prise en compte des effets de change et de variations de périmètre.

L'action Bonduelle a fini mardi en hausse de 0,74% à 20,35 euros, portant à 651 millions d'euros la capitalisation boursière du groupe (+5,71% depuis le début de l'année).

(Alexandre Boksenbaum-Granier, édité par Jean-Michel Bélot)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant