Bonduelle mettra moins de petits pois dans sa macédoine

le
0
Le spécialiste des conserves cherche à compenser la hause des prix des matières premières agricoles. Sa rentabilité en 2010 a été affectée par les mauvaises récoltes et des baisses de prix.

Il y aura moins de petits pois dans la macédoine de légumes de Bonduelle. Et plus de haricots verts. «Nous ajustons les composants de nos produits en fonction des récoltes», explique Daniel Vielfaure, directeur général de Bonduelle. Les récoltes de l'industriel (petits pois, maïs, champignons...) ont pâti l'an passé des incendies et des inondations en Europe de l'Est. «Nous prévoyons des tensions sur les stocks de nombreux légumes», ajoute Daniel Vielfaure. Le groupe devra également lever le pied sur les promotions, qui représentent 50% des volumes, et ralentir ses ventes. Au risque de ne pas pouvoir honorer les commandes des distributeurs. «Les semis commencent maintenant. Nous allons jouer sur les sols et les variétés de légumes afin d'avoir une campagne plus précoce cette année. Nous chargerons ensuite au maximum les usines pour remplir les stocks», indique le directeur général de Bonduelle.

Produits pour jeunes actifs

Le groupe espère enfin tourn

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant