Bond du résultat opérationnel de Toyota, qui relève sa prévision

le
0
TOYOTA RELÈVE SES PRÉVISIONS
TOYOTA RELÈVE SES PRÉVISIONS

par Yoko Kubota

TOKYO (Reuters) - Toyota a annoncé mercredi une hausse de 81% de son résultat opérationnel sur les six premiers mois de 2013-2014 et, au vu de la faiblesse du yen et de la bonne tenue de ses ventes aux Etats-Unis, le constructeur automobile japonais a relevé ses prévisions pour l'ensemble de l'exercice.

Sur les six mois au 30 septembre, le bénéfice d'exploitation de Toyota est ainsi ressorti à 1.260 milliards de yens (9,5 milliards d'euros) contre 693,8 milliards. Le bénéfice net a de son côté augmenté de 82,5% à 1.000 milliards de yens.

Le numéro un japonais de l'automobile a dit tabler désormais sur un résultat opérationnel 2013-2014 de 2.200 milliards de yens contre une prévision précédente de 1.940 milliards.

Le bénéfice net est désormais vu à 1.670 milliards de yens sur l'exercice se terminant le 31 mars 2014 contre une estimation précédente de 1.480 milliards.

Sur le seul deuxième trimestre, le bénéfice net a augmenté de 70% à 438,4 milliards de yens, conforme au consensus Thomson Reuters I/B/E/S le donnant à 441,01 milliards. Ce faisant Toyota a fait mieux que ses concurrents Nissan Motor, qui n'a fait que 2% de hausse, et Honda Motor (+46,4%), respectivement deuxième et troisième constructeurs automobiles japonais.

La nouvelle prévision en termes de bénéfice net annuel n'est pas loin du record de 1.720 milliards touché sur l'exercice 2007-2008. Le consensus Thomson Reuters I/B/E/S donne 1.790 milliards.

L'action Toyota a terminé en hausse de 0,47% à la Bourse de Tokyo. Le constructeur a publié ses résultats après la clôture mais la chaîne NHK avait dit en cours de séance que le groupe relèverait sa prévision de bénéfice annuel.

L'action a gagné près de 60% depuis le début de l'année, contre 9% pour Nissan et 25% pour Honda.

NUMÉRO UN SUR NEUF MOIS

Toyota, qui est le constructeur japonais qui dépend le plus des exportations, a été le principal bénéficiaire du repli du yen.

Le constructeur a précisé voir désormais un dollar à 97 yens en moyenne sur l'exercice 2013-2014 contre une estimation précédente de 92 yens. L'euro est vu à 130 yens contre 122 yens précédemment.

La devise japonaise a fortement reculé depuis l'arrivée au pouvoir fin 2012 de Shinzo Abe, dont la politique de relance et d'assouplissement monétaire en vue de doper la croissance et l'inflation a pesé sur le yen.

Sur la période juillet-septembre, les ventes aux Etats-Unis de Toyota - qui est le troisième constructeur sur le lucratif marché américain - ont augmenté de 12,2% annuellement, à 589.390 véhicules, à la faveur notamment des bonnes performances commerciales de la nouvelle Corolla et de la Lexus IS.

Sur ces trois mois, le marché automobile américain dans son ensemble a progressé de 8,9% sur un an.

Le constructeur a de fait également relevé sa prévision de ventes annuelle en Amérique du Nord, à 2,63 millions de véhicules contre 2,61 millions de véhicules, ce qui compenserait un diminution des ventes en Asie, à 1,64 million prévus contre 1,70 million. Le total consolidé mondial, hors Chine et d'autres régions, reste à 9,1 millions de véhicules.

Toyota a par ailleurs relevé de 2% sa prévision d'investissement annuelle à 940 milliards de yens, soit 4% de son C.A. environ, tout en maintenant sa prévision de dépenses de recherche-développement à 900 milliards.

Sur les neuf premiers mois de l'année calendaire 2013, Toyota est le numéro un mondial en termes de ventes de voitures, devant General Motors et Volkswagen.

Benoît Van Overstraeten pour le service français, Wilfrid Exbrayat

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant