Bond du chômage en septembre, 17e hausse de suite

le
1
LE CHÔMAGE EN FRANCE
LE CHÔMAGE EN FRANCE

PARIS (Reuters) - Le chômage a augmenté pour le 17e mois consécutif en France en septembre, la hausse du nombre de demandeurs d'emploi étant la plus forte depuis avril 2009 dans la catégorie phare et leur nombre atteignant son plus haut niveau depuis mars 1999.

Les travailleurs les plus jeunes et les plus âgés ont une nouvelle fois été les plus touchés et le nombre de chômeurs de longue durée a continué d'augmenter.

L'analyse des entrées à Pôle emploi semble montrer que l'ajustement des effectifs continue à se faire d'abord sur les contrats à durée déterminée et les intérimaires.

Les entrées pour licenciement économique reculent par rapport au mois précédent, ce qui suggère que l'impact des nombreux plans sociaux annoncés ces derniers mois n'est pas encore pris en compte.

En septembre, le nombre de demandeurs d'emploi en catégorie A (ceux n'ayant exercé aucune activité) a augmenté de 46.900 (+1,6%) en France métropolitaine pour s'établir à 3.057.900, son niveau le plus élevé depuis plus de 13 ans.

Sur un an, la progression en catégorie A est de 10,1%.

"C'est comme un navire lancé à pleine vitesse", a déclaré le ministre du Travail, Michel Sapin, qui prévoit que la hausse du chômage se poursuivra dans les prochains mois.

Il a ajouté sur Canal+ que l'objectif d'inverser la courbe du chômage d'ici fin 2013 était "raisonnable", revisitant au passage l'engagement de François Hollande d'obtenir cette inversion en un an.

PLUS DE 4,5 MILLIONS EN A, B, C

Michel Sapin rappelle dans un communiqué les mesures prises par le gouvernement comme les "emplois d'avenir" et le "contrat de génération" ainsi que la négociation en cours entre les partenaires sociaux sur une meilleure "sécurisation de l'emploi".

En tenant compte des personnes exerçant une activité réduite (catégories B et C), le nombre de demandeurs d'emploi a progressé de 0,5% en septembre, soit 20.900 personnes de plus, pour atteindre 4.515.500 (+8,3% sur un an).

Avec les départements d'Outre-mer, le nombre de demandeurs d'emploi en catégories A, B et C était de 4.797.200 fin septembre.

Les plus âgés et les plus jeunes ont été les plus touchés.

Le nombre de demandeurs d'emploi âgés de plus de 50 ans a ainsi progressé de 2,3% en catégorie A (+17,5% sur un an) et de 1,4% en A, B, C (+15,4% sur un an).

Le nombre de demandeurs d'emploi âgés de moins de 25 ans a quant à lui augmenté de 2,2% en catégorie A (+10,6% sur un an) et de 0,8% en A, B, C (+8,9% sur un an).

Le nombre des chômeurs de longue durée (inscrits depuis plus d'un an) a progressé de 1,3% en catégories A, B et C (+10,1% sur un an), alors que le nombre de personnes inscrites depuis moins d'un an était stable (+7,1% sur un an).

Les entrées à Pôle emploi pour fins de contrat à durée déterminée ont augmenté de 1,3% sur un mois, les fins de mission d'intérim de 2,8% et les "autres licenciements" de 2,7%. Les entrées pour licenciements économiques ont baissé de 7,6%.

Parallèlement, le nombre d'offres d'emploi collectées par Pôle emploi a baissé de 4,4% en France métropolitaine (-17,0% sur un an), le nombre d'offres d'emplois d'une durée de plus de six mois baissant de façon nettement plus marquée que les offres plus courtes.

Jean-Baptiste Vey, édité par Patrick Vignal

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • chatnour le mercredi 24 oct 2012 à 19:33

    "C'est comme un navire lancé à pleine vitesse" : c'est pas ayrault qu'on surnomme "jean-marc concordia" ? TOUS A LA MANIF CONTRE LE PS LE DIMANCHE 25 NOVEMBRE A 15 H A PARIS au TROCADERO mais aussi à Lyon, Marseille, Strasbourg, Montpellier, Bordeaux, Rennes, Toulouse, Lille, Nantes et Nice, avec vos amis, votre famille, vos voisins, vos collègues ! Plus nous serons nombreux plus nous serons écoutés ! http://www.facebook.com/pages/NON-AU-PS/210687468999608#