Bond de la cote du Premier ministre hongrois Viktor Orban

le
0

BUDAPEST, 28 octobre (Reuters) - La cote de popularité du Premier ministre hongrois Viktor Orban a fortement progressé entre avril et octobre, en grande partie en raison de sa gestion de la crise migratoire, selon un sondage publié par l'institut Nezopont, favorable au gouvernement. La Hongrie est devenue un point de passage important pour les migrants qui veulent entrer dans l'Union européenne via les Balkans. Les migrants, qui fuient la guerre et la pauvreté en Afrique et au Proche-Orient, s'installent dans des camps de fortune, dans les gares et dorment même dans la rue, y compris à Budapest, la capitale. Malgré les critiques, le Premier ministre hongrois, qui a accusé les migrants d'être liés au terrorisme et de prendre les emplois des Hongrois, a fait ériger une clôture de fils de fer barbelés le long de ses frontières avec la Serbie et la Croatie. Après l'achèvement de la clôture le 16 octobre, le taux d'approbation du Premier ministre, qui était à 28% en avril, est monté à 43%, indique Nezopont,qui a mené le sondage entre le 17 et le 21 octobre. Trente-quatre pour cent des sondés disent soutenir le parti de Viktor Orban, le Fidesz. Il s'agit de son meilleur score depuis la chute enregistrée l'an dernier, en raison notamment d'accusations de corruption à son encontre. Parallèlement, Gabor Vona, le chef du parti d'extrême-droite Jobbik, a vu sa cote, qui était à 13% en avril, tomber à 7%. A gauche, le leader le plus populaire est l'ancien Premier ministre socialiste Ferenc Gyurcsany qui voit sa cote tomber également à 7% contre 10% en avril. Nezopont, confondé en 2005 par des proches de Viktor Orban, précise que l'amélioration de la cote du Premier ministre est également due à l'absence d'opposants de poids. (Marton Dunai; Danielle Rouquié pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant