Bonbonnes de gaz dans une voiture à Bruxelles, le conducteur interpellé

le
0
 (Actualisé avec procureur, deuxième explosion contrôlée § 
1-4-5) 
    BRUXELLES, 2 mars (Reuters) - La police belge a découvert 
deux bonbonnes de gaz dans le coffre d'une voiture interceptée 
jeudi dans une commune de Bruxelles-Capitale, a-t-on appris 
auprès des autorités. 
    Le conducteur, stoppé après avoir grillé plusieurs feux 
rouges, est signalé comme radicalisé, a dit le bourgmestre de 
Saint-Gilles, Charles Picqué, au micro de la RTBF. Il a été 
interpellé. 
    Citant des sources non identifiés, la RTBF précise que le 
conducteur a été condamné en 2016 à une peine de prison avec 
sursis dans une affaire de terrorisme. 
    Dans un communiqué, les procureurs ont indiqué qu'il était 
prématuré d'évoquer une éventuelle intention criminelle. Ils 
ajoutent que le conducteur est "connu de la police". 
    Le secteur a été bouclé et des artificiers dépêchés sur les 
lieux. Des journalistes de Reuters ont entendu deux "explosions 
contrôlées". 
    La capitale belge est en alerte élevée depuis les attentats 
suicide à l'aéroport de Zaventem et à la station de métro 
Maelbeek qui ont fait 32 morts le 22 mars 2016. 
 
 (Clément Rossignol et Jack Schofield; Henri-Pierre André pour 
le service français) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant