Bon, qu'est-ce qu'on mate en attendant la reprise ?

le
0
Bon, qu'est-ce qu'on mate en attendant la reprise ?
Bon, qu'est-ce qu'on mate en attendant la reprise ?

De la plage, des cocktails, un barbecue : cela devrait suffire aux plus chanceux pour être heureux cet été. Mais pour les plus accros à la balle ronde, le mois de juillet s'annonce comme un long désert. Mais le football ne part que très rarement se la couler douce. La preuve, avec ce guide des compétitions qui accompagneront une bonne citronnade.

Le championnat d'Europe des U19 : du 6 au 19 juillet


L'Euro Espoirs achevé sur une victoire de la Suède et une photo casquette (salut Layvin !), temps est venu d'assister aux prouesses d'une relève encore plus juvénile. Paradoxalement, c'est en Grèce que les jeunes pousses cravacheront pour soulever le trophée. L'occasion de voir en action les Français, engagés dans la compétition, et auteur d'une première victoire ce lundi face à l'Autriche. Une belle entrée en matière menée par la crête de Maxwell Cornet, le Toulousain Blin et le pied droit de Fulgini. Alors, si vous aimez regarder les enfants qui courent sur l'herbe, n'hésitez plus.

La Gold Cup : du 7 au 26 juillet


Après le scandale de la FIFA qui a secoué la CONCACAF, la compétition opposant équipes d'Amérique du Nord et centrale aura bien lieu. Sur les sols états-uniens et canadiens, douze équipes s'écharperont pour obtenir un trophée qualificatif pour le barrage d'accès à la Coupe des Confédérations 2017. Autant dire, un must have. De toute façon, le titre ne devrait pas échapper au duo mexicano-ricain, qui règne en maitre sur la compétition depuis sa création (ou presque, puisque le Canada l'a emporté en 2000). Trop peu pour le suspense, mais assez pour assister à des rencontres d'Haïti, de Trinité et Tobago, ou encore le Guatemala. Un tournoi découverte donc.

Free Klinsi

Les demies finales de Libertadores : les 14 et 21 juillet


Parce que les frissons ne sont plus en Europe mais bien de l'autre côté du monde, le plus bel événement de juillet se déroulera en Amérique latine. A l'affiche, les demies finales de la Copa Libertadores dans des stades bondés et sous une atmosphère irrespirables. Le River de Marcelo Gallardo disputera son duel face au club Guarani tandis l'Internacional défiera les Tigres de Monterrey. Une belle opportunité de voir évoluer André-Pierre Gignac sous ses nouvelles couleurs et balancer une chiche sous des tribunes déchainées.

Les tours préliminaires de Coupe d'Europe









Lire la suite de l'article sur SoFoot.com

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant