Bompard veut que la police «dégage» l'élue

le
1
VIDÉO - Exaspéré par les propos d'une conseillère municipale, le maire extrême droite d'Orange a demandé aux policiers de la «faire taire». Il dit «tout assumer».

Il est des conseils municipaux où l'on ne s'ennuie pas. Celui du 16 septembre dernier à Orange, dans le Vaucluse, a vu le maire Jacques Bompard demander à la police de «dégager» une conseillère de l'opposition, trop bavarde à son goût. «Taisez-vous! On appelle la police si vous n'arrêtez pas. Allez, appelez la police! Sortez-la! Emportez-la! Virez-moi la!», s'est emporté le maire d'extrême droite face à l'élue du Partit Occitan et d'EELV, comme l'a révélé L'Express .

Visiblement embarrassés, les trois agents de police présents en sont restés à la démonstration de force, sans oser toucher la conseillère. «J'espère que tout le monde filme ce grand moment de démocratie», s'est défendue Anne-Marie Hautant. La vidéo du conseil est depuis disponible sur le site de la mairie et sur celui du ...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • MAM34090 le mardi 1 oct 2013 à 11:02

    Un vieux réflexe sans doute...