Bombardier lance un vol d'essai de son CSeries 300

le
0

MIRABEL, Quebec, 27 février (Reuters) - Bombardier BBDb.TO a lancé un vol d'essai de son avion de ligne CS300 vendredi, la version plus grande de ses nouveaux appareils CSeries à fuselage étroit, une étape clé de ce programme qui a subi de nombreux retards et dont les analystes et investisseurs estiment qu'il a peut-être raté le coche. Le CSeries, le plus gros avion de ligne de Bombardier, qui peut accueillir jusqu'à 160 sièges, place le groupe canadien sur des marchés dominés par Boeing BA.N et Airbus Group AIR.PA . Alain Bellemare, le nouveau directeur général du constructeur aéronautique, a déclaré que la société continuait à tabler sur une certification de l'avion d'ici la fin de l'année 2015, mais qu'il pourrait commencer à voler dans les premières semaines de 2016, en fonction des décisions des clients. Il a minimisé l'impact des retards dans la construction. "Ce sont des programmes à long terme", a-t-il dit. "Il est clair que nous voulons respecter le calendrier, mais lorsque vous avez un retard d'un an ou deux ans, cela ne modifie pas significativement le volume que vous placerez sur le marché." Alain Bellemare a pris a tête de Bombardier ce mois-ci, suspendant le versement de dividendes et annonçant son intention de lever deux milliards de dollars (1,7 milliard d'euros) en dette et en actions pour faire face à de nouveaux dépassements de coûts sur son programme CSeries. ID:nL5N0VM3ZQ Bombardier a vendu ses CSeries sur la base de leur faible consommation de carburants, un avantage moins décisif depuis la chute des cours du pétrole de près de 50% depuis juin. (Allison Lampert, Juliette Rouillon pour le service français)


Valeurs associées
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant