Bombardements violents sur Tripoli

le
0
Des avions ont mené une série de frappes aériennes sur le complexe de Kadhafi dans la nuit de lundi à mardi. Dans l'ouest du pays, les rebelles ont marqué une nette avancée lundi.

C'est un bombardement d'une violence inhabituelle qui a touché la capitale libyenne dans la nuit de lundi à mardi. Au total, des avions ont mené huit frappes en environ trois heures à Tripoli. Aucun bilan n'était encore disponible à l'aube.

Quatre à cinq explosions, selon les sources, ont secoué la ville peu après 2 heures (heure locale et de Paris). Deux autres explosions sourdes ont suivi peu après. Les missiles, venant probablement d'avions de l'Otan, ont ciblé le complexe de Mouammar Kadhafi, selon des témoins cités par Reuters. Des sirènes pouvaient être entendues dans la nuit, ainsi que des tirs sporadiques de fusils d'assaut et d'armes lourdes, alors que des avions continuaient de survoler la ville.

Plus tôt dans la nuit, deux explosions avaient déjà été entendues, selon des témoins, alors que des avions survolaient Tripoli, où des nuages de fumée étaient visibles près des locaux de la télévision d'Etat et de l'agence officielle Jana. Un immeuble publ

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant