Bolloré : un investissement déjà payant

le
0
Le terminal d'Abidjan en Côte d'Ivoire. (© Bolloré)
Le terminal d'Abidjan en Côte d'Ivoire. (© Bolloré)

La montée récente au capital de Vivendi – de 5,1% à 14,4% pour un investissement supplémentaire de près de 3 milliards d’euros – se lit déjà dans les comptes de Bolloré au premier semestre. C’est grâce aux 325 millions de dividendes nets reçus du groupe de communication que le conglomérat a multiplié par 3,5 son résultat net sur la période, à 476 millions.

Bloc "A lire aussi"

Autre bonne nouvelle : les ­métiers historiques de Bolloré envoient des signaux encourageants. Le pôle transport et lo­­gis­tique, qui assure 86% du résultat opérationnel, continue de se développer en Afrique, où le groupe vient de remporter l’appel d’offres pour la concession du terminal portuaire de Kribi, au Cameroun, et où il réalisera la boucle ferroviaire Abidjan-Cotonou.

Le secteur communication a fait progresser de 23% son résultat opérationnel au premier semestre grâce aux bons chiffres d’Havas (dont Bolloré détient 60% du capital). Enfin, l’activité stockage d’électricité (batteries, véhicules électri­ques, etc.) réduit ses pertes.

Le poids croissant des participations cotées (essentiellement Vivendi, mais aussi Mediobanca, Socfin, Vallourec, etc.) va accroître la volatilité de la valeur du portefeuille. Mais nous restons confiants dans les perspectives du groupe, qui bénéficiera du savoir-faire de Vincent Bolloré pour

Lire la suite sur le revenu.com


Valeur associée
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant