Bolloré renforce son emprise sur Vivendi

le
0
Vincent Bolloré. (© Bolloré)
Vincent Bolloré. (© Bolloré)

Cette montée au capital a pris plusieurs formes. Bolloré a procédé au dénouement anticipé de l’opération de couverture et de financement mis en place en avril 2015, portant sur 34 millions d’actions, soit 2,6% du capital. Il a aussi emprunté auprès d’une contrepartie bancaire 34,7 millions de titres, soit 2,7% du capital, jusqu’au 25 juin 2019.

Groupe Bolloré a aussi acquis des options d’achat lui permettant d’acquérir à tout moment 34,7 millions d’actions supplémentaires (2,7% du capital) jusqu’au 25 juin 2019. Enfin, il a obtenu un nouveau financement sur actions Vivendi, à hauteur de 300 millions d’euros, venant à échéance en mars 2022.

Ces différentes opérations – complexes – se traduisent par une sortie de cash limitée pour Bolloré, dont le ratio d’endettement net sur fonds propres du groupe est passé de 38% fin 2015 à 46% au 30 juin 2016. Vincent Bolloré n’entend pas endetter davantage son groupe pour renforcer son contrôle sur Vivendi.

Dissuader la contestation

Bolloré se met en situation de détenir à terme plus de 20% du capital de Vivendi (il avait franchi le seuil de 15% en juin dernier suite à des annulations de titres), mais surtout de contrôler entre 28 et 30% des droits de vote d’ici au 20 avril 2017, par le jeu des droits de vote double. Soit à la limite du seuil qui le forcerait à lancer une OPA.

L’homme d’affaires entend ainsi dissuader tout

Lire la suite sur le revenu.com


Valeur associée
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant