Bolloré prépare une OPE sur Havas pour contrôler plus de 50%

le
0
VINCENT BOLLORÉ PRÉPARE UNE OFFRE POUR SE RENFORCER DANS HAVAS
VINCENT BOLLORÉ PRÉPARE UNE OFFRE POUR SE RENFORCER DANS HAVAS

par Gwénaëlle Barzic

PARIS (Reuters) - Bolloré prépare une offre publique d'échange (OPE) sur le groupe publicitaire Havas dont il est le premier actionnaire avec l'objectif d'obtenir le contrôle de plus de 50% de son capital, a-t-on précisé vendredi de source au fait du dossier confirmant des informations publiées sur le site internet du quotidien Le Monde.

Les titres des deux sociétés étaient suspendues ce vendredi dans l'attente de la publication d'un communiqué d'Havas prévu à 18h00.

"L'objectif est d'avoir plus de 50% (du capital), pas nécessairement beaucoup plus", a précisé cette source qui n'a pas souhaité être identifiée.

"Il s'agit d'une étape supplémentaire dans le processus", a-t-elle ajouté, soulignant que Bolloré détient aujourd'hui le "contrôle de fait" de la société après avoir progressivement augmenté sa participation au capital du sixième groupe publicitaire mondial dont il possède actuellement près de 37%.

Havas est consolidée dans les comptes de la société Bolloré et a pour PDG Yannick Bolloré, l'un des fils de Vincent Bolloré.

L'homme d'affaires breton dirige depuis l'été Vivendi dont il détient 5% du capital.

Avant sa suspension, l'action Havas gagnait 1,89% à 5,706 euros, donnant une capitalisation de 2,30 milliards d'euros. Elle a cédé 4,65% depuis le début de l'année après un bond de 43,5% l'an dernier.

La cotation des titres Havas et Bolloré reprendra lundi à l'ouverture, a précisé Euronext.

(Avec Cyril Altmeyer, Pascale Denis et Alexandre Boksenbaum-Granier, édité par Jean-Michel Bélot)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant