Bolloré améliore son Ebitda en 2013 grâce à Havas

le
0
LES PERFORMANCES DE HAVAS SOUTIENNENT L?EBITDA 2013 DE BOLLORÉ
LES PERFORMANCES DE HAVAS SOUTIENNENT L?EBITDA 2013 DE BOLLORÉ

PARIS (Reuters) - Bolloré a annoncé jeudi une hausse de son excédent brut d'exploitation en 2013, largement soutenue par l'amélioration des performances du groupe publicitaire Havas, intégré pour la première fois sur une année pleine dans ses comptes.

Le groupe industriel présent dans des secteurs aussi divers que le transport, la logistique, des plantations et les batteries pour voitures, détient 37,05% du numéro six mondial de la publicité qui a annoncé avoir amélioré sa rentabilité en 2013 et s'est montré optimiste pour 2014.

La société Bolloré, dirigée par l'entrepreneur Vincent Bolloré, qui est également l'influent vice-président du conseil de surveillance de Vivendi, maintient son dividende à 3,10 euros par action au titre de 2013, comme en 2012.

Le groupe Bolloré a dégagé en excédent brut d'exploitation (Ebitda) de 957 millions d'euros l'année dernière, en hausse de 19%, mais de 2% seulement en excluant Havas, intégré par la première fois sur l'ensemble de l'année dans les comptes de la société.

Le chiffre d'affaires, déjà publié en février, ressort en hausse de 7,3% en données brutes intégrant la contribution d'Havas. Mais à périmètres et taux de change constants, il ressort en baisse de 1,6%, pâtissant de la chute de 10% l'activité de logistique pétrolière dans un contexte de baisse des prix et des volumes.

Après la cession pour 212 millions d'euros en 2013 du solde de la participation dans le groupe publicitaire britannique Aegis, la valeur boursière du portefeuille de titres cotés de Bolloré s'élève à 2,035 milliards d'euros au 31 décembre 2013.

Le groupe détient notamment 16,7% de Bigben Interactive, équipementier pour consoles de jeux vidéo, 6% de la banque italienne Mediobanca et 5% de Vivendi, dont Vincent Bolloré doit prendre la tête du conseil de surveillance pour succéder à Jean-René Fourtou.

Vivendi a reçu jeudi une surenchère de Bouygues sur l'opérateur télécoms SFR, pour lequel il est entré vendredi dernier en négociations exclusives avec Numericable.

Avant la publication des résultats, l'action Bolloré a terminé quasi-stable (-0,02% à 446,50 euros), donnant une capitalisation boursière de 12,13 milliard. Depuis le début de l'année, il a pris 4,65% après un bond de 65% en 2012.

Le groupe précise aussi avoir ramené son ratio d'endettement net sur fonds propres de 26% en 2013 à 19% en 2012.

(Cyril Altmeyer, édité par Jean-Michel Bélot)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant