Bolloré à la manoeuvre en France et en Italie pour renforcer Vivendi

le
2
Vincent Bolloré viserait les médias italiens. (© G. Van der Hasselt - AFP)
Vincent Bolloré viserait les médias italiens. (© G. Van der Hasselt - AFP)

Avec une montée au capital de l'opérateur italien Telecom Italia, de l'éditeur de jeux vidéo français Ubisoft, une OPA sur sa société soeur Gameloft, et des discussions avec les Berlusconi sur Mediaset, l'homme d'affaires a ouvert plusieurs fronts en Europe.

Celui qui a pris la présidence de Vivendi en 2014 avec seulement 5% du capital, est à la tête d'un groupe qui affichait une trésorerie de 6,4 milliards d'euros fin 2015, de quoi poursuivre ses emplettes.

Rumeur : Vivendi, une collabration avec Mediaset Premium 

La presse italienne bruisse depuis plusieurs semaines de rumeurs sur l'intérêt supposé de Vivendi pour Mediaset, propriété des Berlusconi, et en particulier pour son bouquet payant Mediaset Premium.

Selon La Stampa jeudi, les deux groupes étudieraient un échange d'actionnariat de 2% avec en ligne de mire la création d'un grand pôle européen de contenus TV et vidéo, à même de concurrencer Sky ou Netflix.

Des spéculations nées après que le directeur financier de Mediaset, Marco Giordani a assuré que Mediaset Premium, qui dispose des droits de la Ligue des Champions de football jusqu'en 2018, était «au coeur de son business model» et n'était pas à vendre. Silvio Berlusconi, le patron du groupe, a dit de son côté que son ami de longue date Vincent Bolloré était seulement intéressé par une collaboration dans les contenus.

Vivendi reste pour sa part

Lire la suite sur le revenu.com


Valeur associée
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • umrk il y a 9 mois

    Les rennes sont des animaux sauvages, en même temps .....

  • koake il y a 9 mois

    C'est un grand homme d'affaires et un financier redoutable...mais pour prendre les rennes de Canal+ il faut des talents et une sensibilité des gens qu'il na pas...et l’hémorragie des abonnés continue...