Boko Haram libère 190 otages dans l'Etat de Yobe au Nigeria

le
0

BAUCHI, Nigeria, 25 janvier (Reuters) - Les combattants du groupe islamiste Boko Haram ont libéré vendredi et samedi 190 otages qui ont pu rejoindre leur communauté dans l'Etat de Yobe dans le nord-est du Nigeria, indiquent des responsables locaux. "Ces personnes seront présentées aux autorités gouvernementales demain (dimanche) pour recevoir une aide car leurs habitations ont été incendiées lorsque les insurgés ont attaqué le village de Katarko dans la municipalité de Gujba", a déclaré un responsable du village. Les personnes libérées sont de jeunes hommes, des femmes et des enfants qui avaient été enlevés le 6 janvier, a précisé un porte-parole du gouverneur de l'Etat. Au moins 20 personnes sont toujours détenues par les islamistes. Il semble que les ravisseurs ont relâché certains de leurs otages en raison de la résistance opposée par des femmes aux règles auxquelles les insurgés entendaient les soumettre. "Ils nous ont dit de partir et de continuer à vivre comme des 'infidèles' parce que nous n'acceptions pas leurs enseignements religieux", a raconté l'une des femmes libérées. Boko Haram a multiplié les attaques de villages et les enlèvements de femmes, d'enfants et de jeunes hommes dans les régions que la secte contrôle. (Pierre Sérisier pour le service français) ;))

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant