Boko Haram chassé d'une localité du nord du Nigeria

le
0

N'DJAMENA, 31 mars (Reuters) - Les troupes tchadiennes et nigériennes impliquées dans les combats contre Boko Haram ont chassé les extrémistes de Malan Fatori, ville frontalière du nord du Nigeria qu'ils tenaient depuis novembre, a fait savoir N'Djamena mardi. L'offensive de l'armée nigériane appuyée par les pays voisins, qui a entraîné le report des élections législatives et présidentielle initialement prévues en février, a permis de rependre une bonne part du terrain conquis par la secte islamiste. "Nous avons pris Malam Fatori ce soir. C'est une victoire importante sur Boko Haram", s'est félicité le ministre tchadien de la Communication, Hassan Sylla Bakari. La prise de la ville avait déjà été annoncée en janvier de source militaire, mais l'information s'était avérée fausse. L'élection présidentielle, qui a eu lieu le week-end dernier, a été remportée par Muhammadu Buhari, chef de file de l'opposition qui a fait de la lutte contre Boko Haram l'un de ses principaux thèmes de campagne. (Madjiasra Nako et Abdoulaye Massalaki, Jean-Philippe Lefief pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant