Boko Haram a tué une centaine de personnes à Fotokol, au Cameroun

le
0

ACCRA, 4 février (Reuters) - Les islamistes de Boko Haram ont tué une centaine de personnes mercredi lors de l'attaque de la ville de Fotokol, dans le nord du Cameroun, a déclaré un responsable local joint par téléphone. Les combattants islamistes qui venaient de la ville nigériane de Gambaru sont entrés dans Fotokol tôt mercredi matin et ont tué une centaine de personnes dans la mosquée, a précisé ce responsable. Le bi-hebdomadaire camerounais L'Oeil du Sahel, basé dans la région de l'Extrême Nord, avait auparavant rapporté que les islamistes avaient tué des dizaines d'habitants de Fotokol, dont certains ont été égorgés. Le ministre camerounais de l'Information, Issa Tchiroma, a déclaré que les hommes de Boko Haram avaient été finalement repoussés par l'armée. Il a précisé que les soldats camerounais, qui ont perdu six hommes, avaient tué au moins 50 islamistes. (Matthew Mpoke Bigg, Guy Kerivel pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant