Boko Haram a tué 15 personnes dans le nord-est du Nigeria-témoins

le
0

MAIDUGURI, Nigeria, 30 décembre (Reuters) - Des combattants islamistes présumés ont ouvert le feu dans une région reculée du nord-est du Nigeria, tuant au moins 15 personnes, a-t-on appris auprès de témoins et de membres des forces de sécurité. L'attaque s'est déroulée lundi soir et visait Kautikari, non loin de la frontière camerounaise, à 10 kilomètres du village de Chibok où quelque 200 jeunes filles ont été enlevées en avril. "Ils étaient une vingtaine, bien armés (...) Au début, j'ai pensé qu'ils s'agissait de soldats", raconte un des survivants, Jonah Umaru, par téléphone. "L'homme qui courrait derrière moi a été abattu alors que je fuyais. A la fin, quinze corps gisaient dans les rues." Des membres présumés de Boko Haram, groupe islamiste qui prétend instaurer un califat dans le nord du Nigeria, ont enlevé mi-décembre 172 femmes et enfants et tué 35 personnes dans la même région. ID:nL6N0U253G Plus de 10.300 personnes ont été tuées cette année dans les violences liées au groupe islamiste, selon le Conseil des relations extérieures. L'insurrection, qui a débuté il y a cinq ans, a également fait plus d'un million de déplacés dans le nord-est du pays et constitue une importante menace pour la stabilité de la première économie africaine et des Etats voisins. (Lanre Ola; Agathe Machecourt pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant