Bois de Vincennes : fronde contre l'aire des gens du voyage

le
0
Alors qu'une pétition lancée ce week-end a rassemblé 1500 signatures, les élus du XIIe ont attaqué la délibération en justice

Levée de boucliers contre le projet d'aire d'accueil des gens du voyage dans le bois de Vincennes. Adopté au Conseil de Paris de février, il prévoit l'installation derrière l'hippodrome de Vincennes pour 4,8 millions d'euros, sur le plateau de Gravelle, d'une aire pouvant abriter 28 personnes. Le sénateur UMP du Val-de-Marne Christian Cambon, maire de Saint-Maurice, a lancé sur le Net vendredi dernier une pétition pour s'opposer à cette décision. ­Mercredi, elle avait rassemblé quelque 1500 signatures. Les communes limitrophes de Saint-Mandé, Vincennes, Join­ville-le-Pont ou encore Maisons-Alfort et Saint-Maurice ont voté - ou vont voter - des vœux lors des conseils municipaux contre cette aire. Au-delà, promet Christian Cambon, «nous allons attaquer tous les actes administratifs de ce projet». Les élus UMP du X...



Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant