Bohemian FC : Tout un poème

le
0
Bohemian FC : Tout un poème
Bohemian FC : Tout un poème

Plus qu'un simple divertissement local, un club de football est également un vecteur professionnel de par le nombre de personnes employées à des postes plus ou moins communs. Lewis Kenny, engagé l'an passé en qualité de poète aux Bohemian Dublin, suscite la curiosité.

À l'exception peut-être de l'Écosse, dans quel pays autre que l'Irlande un club de football aurait-il pu être plus susceptible de faire appel aux talents d'un poète en son sein? Cette terre rebelle où la nature est omnipotente, pas encore sacrifiée au profit d'hideux blocs de béton et invite perpétuellement à l'évasion, à condition de se parer d'un parapluie. Tandis que les uns fuient le quotidien sur les chemins de randonnée, les autres s'évadent par les mots, autrefois rêvant de liberté, d'indépendance ou des deux à la fois. L'Île d'Emeraude en a inspiré plus d'un. D'Oscar Wilde à Samuel Beckett en passant par Michel Sardou, voire l'ivrogne imbibé de whisky ou de Guinness au sortir du pub, dont l'esprit peut se laisser aller à transformer un peu de brume et de tourbe au fond d'un lac en une créature mystérieuse dont la légende traverse les âges.

Une affaire de famille


Les poèmes de Lewis Kenny ne sont pas encore pluri centenaires, le jeune homme ayant à peine dépassé la vingtaine, mais ils ont convaincu le club de Bohemian FC de mettre un peu de douceur entre deux rencontres sur les terrains cabossés du championnat irlandais. " Les poèmes de Lewis traitent de jeunesse, de musique et d'intégration. Notre club n'est pas seulement impliqué dans le football mais aussi dans l'art. Nous sommes le plus vieux club d'Irlande et nous faisons en sorte que les jeunes se retrouvent dans des intérêts communs ", explique Daniel Lambert, l'homme en charge du développement stratégique du club et au demeurant grand amateur d'arts, ainsi que poète à ses heures perdues. Il n'est d'ailleurs pas peu fier de l'aspect progressiste de son club, " le seul à avoir récemment fait campagne pour le oui lors d'un vote important concernant le mariage gay. Par ailleurs, et en particulier avec la crise migratoire que connaît la Syrie, nous militons pour de meilleurs droits pour les réfugiés en Irlande ".

L'équipe type des amateurs de poésie
Progressistes et innovateurs donc, les Bohs étant les premiers en Irlande à engager un poète. " Le club fêtait ses 125 années d'existence lorsqu'ils m'ont engagé. J'organisais déjà avant ça…





Lire la suite de l'article sur SoFoot.com

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant