Boeing veut en finir avec la crise du 787

le
0
Le constructeur américain, qui a engagé un profond renouvellement de sa gamme, lance la production d'une nouvelle version de son 787. Il met la pression sur ses fournisseurs afin d'améliorer sa profitabilité.

Fidèle à sa réputation, Seattle, capitale de l'État de Washington au bord du Pacifique et berceau industriel de Boeing, accueille les visiteurs sous la pluie. Mais la météo n'empêche pas le constructeur aéronautique américain d'afficher un moral au beau fixe. Après un début d'année plombé par l'interdiction de vol du 787 Dreamliner, en raison d'un problème de surchauffe de ses batteries lithium-ion, Boeing est convaincu d'être sorti du tunnel. L'appareil a été remis en service le mois dernier et, dans quelques jours, les 50 avions qui avaient été cloués au sol auront tous repris du service. En espérant bien sûr que l'incident intervenu dimanche chez Japan Airlines, contrainte de renoncer à faire voler un Dreamliner après avoir détecté un problème de press...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant