Boeing relève ses prévisions de marché à 20 ans

le
0
Boeing relève ses prévisions de marché à 20 ans
Boeing relève ses prévisions de marché à 20 ans

par Helen Massy-Beresford

LONDRES (Reuters) - Boeing a revu à la hausse ses prévisions de marché à 20 ans, anticipant désormais la livraison de 34.000 nouveaux avions représentant 4.500 milliards de dollars (3.600 milliards d'euros) sur la période, contre des estimations précédentes de 33.500 avions pour 4.000 milliards.

Pour justifier cet optimisme alors que la croissance mondiale montre des signes multiples de ralentissement, Boeing évoque notamment les perspectives de croissance du trafic aérien dans les pays émergents -Chine et Inde en tête- et la volonté des compagnies aériennes de s'équiper d'avions plus économes en kérosène en raison de la cherté des carburants.

"La croissance soutenue en Chine, en Inde et sur les autres marchés émergents est un facteur majeur de l'augmentation des livraisons au cours des vingt prochaines années", a déclaré Randy Tinseth, vice-président de Boeing, lors d'une conférence de presse à Londres.

"Il est évident que ces prévisions prennent en compte les difficultés économiques que nous voyons aujourd'hui sur certains marchés matures", a-t-il ajouté, prévoyant toutefois le retour à une "croissance économique normale" à partir de 2014.

Boeing ajoute que le trafic passagers mondial devrait croître de 5% par an sur les 20 prochaines années, le trafic cargo devant lui progresser de 5,2% par an.

Le constructeur américain prévoit plus largement un doublement de la flotte mondiale dans les deux prochaines décennies.

41% DE RENOUVELLEMENTS

"Les compagnies à bas coûts, avec leur capacité à stimuler le trafic aérien grâce à leurs tarifs bas, se développent bien plus rapidement que le marché dans son ensemble", a souligné Randy Tinseth.

Pour le grand concurrent d'Airbus, les remplacements d'avions représenteront à eux seuls 41% des nouvelles livraisons sur la période 2012-2031.

Ce sera particulièrement le cas en Europe, aux Etats-Unis et en Russie, a précisé le vice-président de Boeing.

La demande pour les monocouloirs -catégorie qui regroupe les appareils les plus vendus comme l'Airbus A320 et le Boeing 737- devrait être de 23.240 aéronefs sur les deux prochaines décennies, ce qui représente un total de 2.030 milliards de dollars.

Pour les bicouloirs, qui incluent le 787 Dreamliner et l'A350, 7.950 livraisons pour un total de 2.080 milliards de dollars sont anticipées. Et dans la catégorie gros porteurs - l'A380 et le Boeing 747 - 790 appareils devraient être vendus pour un total de 280 milliards de dollars.

En revanche, en raison d'un marché qui reste mitigé, Boeing a ramené de 3.500 à 3.200 son estimation de la flotte mondiale d'avions cargo d'ici 2031. Cette flotte est actuellement de 1.740 appareils.

Le secteur est affecté par le ralentissement de l'économie mondiale, les prix élevés du pétrole et les alternatives moins coûteuses comme le transport maritime, mais "ce marché se rétablira quand l'économie se rétablira", veut croire Randy Tinseth.

Benoit Van Overstraeten et Tangi Salaün pour le service français, édité par Natalie Huet

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant