Boeing réfléchit à un nouvel avion pour remplacer le 737 en 2030

le
0

ABOU DHABI, 5 novembre (Reuters) - Boeing BA.N travaille sur un projet de nouvel avion, avec de nouveaux moteurs et probablement une structure composite, pour remplacer son 737 Max à l'horizon de 2030, a déclaré mercredi le directeur général de l'avionneur américain. Le nouvel appareil ressemblera par sa forme à son devancier mais sera un peu plus large, a précisé Jim McNerney lors d'un sommet sur l'innovation à Abou Dhabi. "D'ici 2030 nous aurons un nouvel avion", a-t-il dit en jugeant "assez probable" une structure composite comme celle du 787 Dreamliner, le dernier né de la gamme de Boeing. "Il sera un peu plus gros, il y aura de nouveaux moteurs mais la forme actuelle des avions ne changera pas beaucoup", a ajouté le patron de Boeing. Avec leurs quelque 150-160 places en configuration standard, le Boeing 737 et son concurrent l'Airbus A320 AIR.PA sont les avions les plus vendus au monde, formant l'ossature des flottes court-courriers à travers le monde. Mais l'avionneur chinois Comac annonce un concurrent, le C919, pour la fin 2015 et le russe MS-21 tout comme le CSeries du canadien Bombardier BBDb.TO visent aussi une part du gâteau. Pour Jim McNerney, il faut songer à remplacer le 737 Max pourtant tout récent "car tous les nouveaux entrants veulent faire quelque chose comme le Max." Boeing a près d'un siècle d'expérience dans l'aviation et "la concurrence sur la seule base des coûts serait difficile", a-t-il admis. "L'innovation est la seule réponse, il n'y a pas d'autre solution." Confronté au début des années 2010 à la concurrence de la version modernisée de l'A320, Boeing avait un temps envisagé de concevoir un nouvel appareil pour succéder au 737 mais s'est finalement résolu à moderniser son best-seller introduit en 1968. Le 737 Max, dont les premières livraisons sont prévues en 2017, est équipé de nouveaux moteurs et d'autres innovations qui doivent permettre de consommer 20% de carburant en moins. L'A320neo d'Airbus, lancé huit mois avant le 737 Max, a jusqu'ici capturé environ 60% du marché des monocouloirs, lesquels représentent à peu près 70% des ventes d'avions dans le monde. (Stanley Carvalho, Véronique Tison pour le service français)


Valeurs associées
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant