Boeing : l'OMC dénonce des «aides massives»

le
0
Dans son rapport définitif, l'Organisation mondiale du Commerce estime que Boeing a reçu des «aides massives et illégales». Bruxelles et Airbus se félicitent de ce verdict. Mais en juin, l'OMC avait également condamné certaines aides européennes versées à Airbus.

Un partout, la balle au centre. Ni Airbus, ni Boeing n'ont gagné la guerre déclenchée en 2004 devant l'Organisation mondiale du commerce (OMC) par les États-Unis, les premiers à porter plainte, et l'Europe qui s'accusent mutuellement de soutien illégal à leur constructeur aéronautique. Hier, et au bout de sept ans de procédure, l'OMC a dénoncé, dans un rapport définitif de plus de 800 pages, certaines aides américaines à Boeing. Six mois plus tôt, le 30 juin 2010, l'OMC avait également dénoncé, dans un premier verdict final, certaines aides européennes à Airbus au détriment de Boeing.

Renvoyés dos à dos, les deux avionneurs rivaux estiment avoir remporté une bataille et revendiquent la victoire. Airbus a applaudi officiellement hier le verdict de l'OMC. «La décision rendue par l'OMC confirme que Boeing a reçu des subventions publiques massives et illégales pendant de nombreuses décennies», souligne l'avionneur. Bruxelles s'est également félicitée tandis

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant