Boeing entend défendre sa part de 50% du marché des monocouloirs

le
0
Boeing entend défendre sa part de 50% du marché des monocouloirs
Boeing entend défendre sa part de 50% du marché des monocouloirs

PEKIN (Reuters) - Boeing s'est engagé lundi à défendre face à Airbus sa part de 50% des ventes mondiales d'avions monocouloirs, le plus important segment d'un marché aéronautique qui atteint 100 milliards de dollars (80 milliards d'euros) par an.

Les deux principaux constructeurs aéronautiques du monde s'accusent mutuellement de casser les prix pour promouvoir les prochaines versions, plus économes en carburant, de leurs modèles monocouloirs vedettes.

"Nous voulons maintenir notre part de marché à 50% et nous ferons tout ce qu'il faudra pour gagner", a déclaré à la presse Jim Albaugh, directeur général des activités civiles de Boeing, en marge de l'assemblée générale annuelle de l'Iata, l'Association internationale du transport aérien, à Pékin.

Il a ajouté s'attendre à ce que Boeing franchisse d'ici la fin de l'année la barre des 1.000 commandes fermes pour le 737 MAX, en incluant les 451 déjà annoncées.

Le 737 MAX a été lancé en septembre pour concurrencer l'Airbus A320neo.

Boeing a laissé entendre qu'il pourrait annoncer un nombre important de commandes lors du salon aéronautique de Farnborough, en Grande-Bretagne, le mois prochain.

"Je pense que nous devrions connaître un très bon Farnborough cette année", a dit Jim Albaugh.

Ce salon ne devrait en revanche pas donner lieu au lancement formel de deux projets auxquels travaille Boeing: la version allongée du "Dreamliner", appelée 787-10, et une nouvelle version du 777, son modèle le plus rentable.

"Nous ne sommes pas encore passés devant le conseil d'administration et ce n'est que lorsque nous aurons répondu à toutes les questions qui se posent en interne que nous passerons devant le conseil", a expliqué Jim Albaugh.

Le projet 787-10 est plus avancé que le nouveau 777, a-t-il précisé.

Tim Hepher; Marc Angrand pour le service français, édité par Dominique Rodriguez

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant