Boeing bien parti pour vendre plus d'avions qu'Airbus en 2012

le
1
BOEING EN PASSE DE DÉTRÔNER AIRBUS EN COMMANDES D'APPAREILS
BOEING EN PASSE DE DÉTRÔNER AIRBUS EN COMMANDES D'APPAREILS

(Reuters) - Boeing a annoncé vendredi avoir engrangé plus de 1.000 nouvelles commandes depuis le début de l'année, ce qui devrait l'amener à vendre cette année davantage d'appareils que son grand rival Airbus, une situation inédite depuis 2006.

Le constructeur américain a enregistré 1.009 commandes nettes au 6 novembre, apprend-on sur le site du groupe. Ce sont principalement des monocouloirs 737 - court- et moyen-courriers - commandés par des compagnies aériennes.

Les ventes de Boeing pourraient donc être largement supérieures cette année à celles de l'européen Airbus, qui a annoncé sur son site 382 commandes nettes au 30 septembre.

Selon le Wall Street Journal, Boeing a également fait avancer les discussions portant sur la commercialisation d'une nouvelle version de son 787 Dreamliner.

"Boeing a travaillé étroitement avec les clients - compagnies aériennes ou loueurs - pour définir les capacités et les caractéristiques du 787-10X, et nous anticipons une forte demande des marchés pour cette troisième et plus spacieuse version de la famille du 787 Dreamliner", a déclaré la porte-parole de Boeing Shannon Myers.

Boeing avait annoncé jeudi avoir reçu une commande d'une vingtaine de 737 MAX-8 de la part de la compagnie de crédit-bail koweïtienne Alafco, pour un montant de deux milliards de dollars (1,6 milliard d'euros) aux prix catalogue.

Sakthi Prasad, Catherine Monin pour le service français, édité par Cyril Altmeyer

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • msglyon le vendredi 9 nov 2012 à 12:22

    Et bin , pres de 6 ans pour arriver à PEUT ETRE dépasser Airbus... Sur que ca met FURIEUSEMENT la pression au groupe européen, 1er avioneur de la planète... Quand au nombre d'appareil, est ce le plus important? Peugeot, au hasard, vend beaucoup beaucoup plus de voitures que Porsche, mais il vaut mieux être actionnaire (et client) du deuxième... Enfin, on attendra les bilan et comptes de résultat pour se faire une idée plus VRAIE sur la réalité des deux géants de l'aviation civile et militaire...