Boeing 787 : un enjeu pour les sous-traitants français

le
0
Huit industriels français dont Zodiac, Thales, Safran et Latécoère fournissent des équipements au long courrier de Boeing. » La série d'incident continue pour le Dreamliner

La série noire qui frappe le Boeing 787 Dreamliner est observée de près par l'aéronautique française. La France est en effet le premier partenaire du géant américain en Europe. Au total, Boeing génère 4,5 milliards de dollars de chiffre d'affaires (contre 4 milliards en 2010) dont 3,2 milliards d'achats directs auprès des industriels français. Son activité est à l'origine de 25.000 emplois en France (23.000 en 2010) dont 50 % en direct. Cette croissance est due à la montée en cadence du 787 Dreamliner pour lequel travaillent 8 sous-traitants français et à des contrats gagnés sur d'autres programmes de Boeing.

Pour les Français, il y a en effet un avant et un après Dreamliner. Le tournant a lieu en 2004 lorsque Boeing lance le programme. L'américain lance sa stratégie «best of indu...



Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant