Boeing 787 : les batteries passées au crible

le
0
Les enquêteurs américains ont identifié le mécanisme des départs de feu des batteries mais n'ont pas encore trouvé son origine.

Pas d'éclairci pour le Boeing 787 Dreamliner. La flotte mondiale qui compte 49 appareils est clouée au sol depuis près de trois semaines. Et la situation risque de durer encore. «Nous prévoyons de rendre public un rapport intérimaire d'ici à trente jours», a déclaré Deborah Hersman, présidente du Bureau national de sécurité des transports (NTSB). Elle a toutefois rappelé que le retour au service du 787 Dreamliner n'était pas de son ressort mais de celui de la FAA, l'autorité de sécurité aérienne qui a certifié l'appareil. C'est à elle que Boeing a demandé une autorisation pour réaliser des vols tests du 787 aux Etats-Uhis. Un responsable de la sécurité aérienne a même indiqué que «le gouvernement pourrait revenir sur l'autorisation d'utiliser ce type de batteries à bord du 787». C'est en effet la première fois que la technologie lithi...



Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant