Bodum multiplie les relais de croissance

le
0

Pour compenser le déclin de ses circuits traditionnels, l'entreprise danoise élargit sa distributiob aux hôtels, sandwicheries et enseigne d'électronique.

Une gamme colorée de tasses, cafetières, théières et accessoires pour la cuisine à partir de 1,50 euro... Crise oblige, Bodum cherche à démocratiser son image avec des produits à prix modérés. C'est une petite révolution pour la marque bobo danoise, installée en France depuis vingt-cinq ans, perçue comme résolument haut de gamme.

À Noël, des coffrets cadeaux à moins de 20 euros ont également permis d'animer la saison. «Nous voulons insister davantage sur l'accessibilité de Bodum avec des gammes moins chères, explique Marc Picard, directeur général de la filiale française, la deuxième du groupe derrière les États-Unis. En étoffant l'entrée de gamme, nous pouvons élargir notre clientèle.» Tout en équilibrant ses marges, grâce à une offre depuis 2009 de petit électroménager, vendu à des prix plus élev...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant