Bo Xilai se montre pugnace au 1er jour de son procès

le
0
L'ancien dirigeant, au c?ur du plus grand scandale politique chinois des trois dernières décennies, s'est défendu lui-même à la barre, rejetant certaines des accusations de corruption de 2,6 millions d'euros pesant contre lui.

Envoyé spécial à Jinan

Traits tirés, silhouette voûtée, les poignets croisés tel un pénitent, Bo Xilai est réapparu au grand jour pour la première fois après 17 mois d'incarcération, à l'ouverture de son procès, jeudi matin à Jinan, dans la province du Shandong. Étroitement encadré de deux policiers, l'ancien dirigeant au c½ur du plus grand scandale politique chinois des trois dernières décennies s'est défendu lui-même à la barre, rejetant certaines des accusations de corruption de 2,6 millions d'euros pesant contre lui.

«Les preuves avancées par le tribunal ne permettent pas de montrer que je suis coupable. J'ai fait une confession au bureau de discipline à contrecoeur, mon cerveau n'arrivait plus à fonctionne...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant