Bo Xilai exclu du politburo du PC chinois

le
0
L'ex-étoile montante du monde politique chinois a aussi été exclue du Comité central du Parti communiste «pour manquement à la discipline du Parti». Sa femme est elle suspectée d'homicide.

De notre correspondant à Pékin

La nouvelle est tombée tardivement, à l'heure chinoise tout au moins, mais elle a eu l'effet d'une bombe. Bo Xilai, l'ex-étoile montante du monde politique chinois, est exclu du comité central du Parti communiste chinois. Ainsi que du Politburo, un cénacle de 25 personnes qui dirige le pays. Une sanction rare, qui témoigne de l'intensité de la tempête politique en cours. L'homme avait déjà été démis de ses fonctions de patron du PCC de Chongqing, la mégapole aux 30 millions d'habitants, il y a moins d'un mois. On lui reproche de graves «manquements à la discipline du parti», a-t-on expliqué ce mardi.

Mais les nouvelles explosives ne s'arrêtent pas là. L'agence officielle Chine nouvelle a aussi annoncé que la femme de Bo Xilai, Gu Kailai, avait été «remise aux autorités judiciaires», «suspectée de l'homicide volontaire» de Neil Heywood. Ce ressortissant britannique avait été découvert mort dans sa chambre d'hôtel à Cho

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant